En attendant l'amour...

14 juillet 2018

Cet amour qui me colle à la peau

message-d'amour-triste

Le temps à beau passer entraînant avec lui mes jeunes années, les saisons ont beau continuer de défiler, ça fait déjà  9 ans qui se sont écoulés sans toi...

Mais de cet amour fou qui m'a consumée il ne devrait plus rien rester et pourtant....

Chaque fibre de mon corps en est encore imprégné c'est comme si c'était la gravé à jamais.

Pourtant je vis je ri, je pleure, j'aime non je n'a plus aimé, depuis ce mois de décembre 2009

Je continue de sourire,  parfois il m'arrive encore de rire aux éclats bien sur parce que je suis vivante...

Mais tant de fois j'ai imaginé chaque parcelle de toi, allongé a mes cotés comme avant...

Je n'ai oublié aucune de tes courbes, ni le grain de ta peau et encore moins ton parfum.

Je n'ai pas oublié nos fous rire et quels fous rire...

Je t'ai appartenu comme jamais à personne, et malgré les bléssures, les déchirures, la guerre puis la paix puis la guerre...Je ne peux pas m'empecher de me demander si tu es heureux dans ta nouvelle vie.

Toi qui aimait tant ta liberté chérie, te voila maintant avec la bague au doigt...Celle que j'aurai du te passer si tout c'était passé comme cela le devait...

Mais peut-être pas au fond, nous n'étions juste destinés à nous aimé à la folie mais pas pour toute la vie...

Je veux que tu sortes de mon être que chacune de mes cellule rejette cet amour qui survit encore sans que je le ne veuille vraiment.

Même si il ne fais plus mal, il n'a plus lieu de vivre il doit s'en aller, pour toujours...

Nos chemins se sont séparés et je crois que plus jamais ils ne se croiseront, mais sait on jamais...

Laisse moi pars a tout jamais amour qui me colle à la peau....amour qui m'a apris ce qu'était vraiment souffrir...je ne veux plus que la moindre parcelle de toi  en mon coeur...ni en ma mémoire.

 

 

 

Posté par Sincerity77 à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 avril 2018

Tellement seule

hqdefault


Aujourd'hui je me sens plus seule que jamais. Je me rends compte que je n'ai pas d'amis sur qui je puisse vraiment compter, je parle la des amis de la vraie vie, pas de la vie virtuelle, mais surtout pas d'amis qui font la démarche de savoir comment je vais, de se préoccuper de moi. Les deux seules amies vraies que j'ai , une  n'aura bientôt plus de temps pour moi prise entre son travail, sa famille et ses problèmes...Et mon autre amie n'est pas en super santé et trés prise aussi par ses soucis. On retisse les liens toutes les deux c'est quand même bien. Donc de nouveau je ressens ce vide glaçant au fond de moi...Cette solitude insupportable avec laquelle je dois pourtant vivre puisque je n'ai pas le choix...Lorsqu'on choisit de vivre on est obligée de l'assumer que ça fasse mal, que ça tue à petit feu mais on doit l'assumer jusqu'au bout.

Mais combien de fois ai je eu envie de tout arrêter? Même si je sais que c'est mal parfois j'ai eu envie comme aujourd'hui que la souffrance intérieure s'arrette, et comment la stopper? Quand rien ne peut y parvenir. Aujourd'hui, je n'ai toujours pas de compagnon pourquoi? Est ce que je suis une personne si peu aimable? Suis-je la pire des femmes sur cette terre pour subir cette sorte de châtiment qu'est la privation d'amour? Car être privée d'amour, ça implique être privée, d'attention, de câlins, de protection, de petits bonheur et d'une épaule pour pouvoir de temps à autre me poser...

J'ai toujours été l'épaule sur qui mes amies sont venues s'épancher mais moi je n'ai jamais réellement trouver une épaule pour m'épancher moi, parce que je ne veux pas déranger, parce que je suis comme cela...Combien de fois je me suis retrouver au bord du gouffre prête à tomber, prête à....sauter....

Je peux le dire aujourd'hui, je ne suis pas heureuse dans ma vie. J'ai un mal être qui ne me quitte pas, j'ai la sensation d'éttoufer, de vivre une vie qui n'est pas la mienne, une vie que je n'ai jamais voulue.Oui je vais mal et je ne sais pas comment je vais me sortir de cette souffrance, car peu de gens sont au courant et surtout pas mon fils. C'est pour cela que je porte le masque de la fille joyeuse malgré tout pour lui,,parce qu'il n'a pas besoin d'une maman qui est entrain de sombrer jour après jour...

Certes il a 20 ans mais il vit avec moi et moi je me dois en tant que Mère ne pas l'emporter avec moi dans ma déprime et dans ma souffrance, alors dés qu'il n'est pas la je tombe le masque et je pleure, je hurle a la vie, que je ne la supporte plus telle qu'elle est...Je ne veux pas mourir du moi,s plus , ne vous méprenez pas, je veux juste que ma vie change, qu'enfin je respire, je sois vraiment moi, que j'ai droit moi aussi à un part de gâteau du bonheur...Je ne suis pas si gourmande, je ne demande pas le gâteau tout entier mais juste une part juste une petite part...

Mais le bonheur, et surtout l'amour semble me fuir depuis toujours...J'ai beau avoir la foi mais la j'avoue que je ne la comprends même plus,  je ne comprends pas et n'accepte pas son refus de l'amour pour moi? Mais est ce bien Sa volonté ou est ce comme je le disait que je ne suis pas faite pour être aimée, aussi bien en amour qu'en amitié....

Aujourd'hui j'écris, parce que je sens que je sombre un peu plus et je veux préserver ma santé mentale. j'écris parce que mon fils n'est pas la et que je peux exprimer tout ce que je ressens sans qu'il sache, sans qu'il voit quoi que ce soit.

Aujourd'hui je suis résignée...je laisse tomber, je baisse les bras, j'abdique je renonce à l'amour, au bonheur, je vis parce qu'il le faut parce que j'aime mon fils plus que tout et qu'il a besoin de moi, et c'est lui qui me sauve aussi. Et cela je le dois au Ciel et j'en suis reconnaissante, même si je suis déçue par la l'absence de réponse, à mes prières concernant les sujets invoqués plus haut...Que Dieu me pardonne mais je renonce, je m'oublie et je continue de vivre cette vie qui ne me convient pas, ou aucun de mes rêves n'est réalisables, ou rien de change depuis 10 a,ns ou rien ne  me donne envie de croire que l'avenir sera plus brillant et plus serein...

Pour le moment je suis éteinte...la flamme s'est consumée totalement, aujourd'hui je ne suis déjà plus la....

Posté par Sincerity77 à 16:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 février 2018

L'amour de Khalil Gibran

 

024

L’amour de Khalil Gibran.

Quand l'amour vous fait signe, suivez-le. Bien que ses voies soient dures et rudes. Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui. Bien que la lame cachée parmi ses plumes puisse vous blesser. Et quand il vous parle, croyez en lui. Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste vos jardins. Car de même que l'amour vous couronne, il doit vous crucifier.

De même qu'il vous fait croître, il vous élague. De même qu'il s'élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil, ainsi il descendra jusqu'à vos racines et secouera leur emprise à la terre. Comme des gerbes de blé, il vous rassemble en lui. Il vous bat pour vous mettre à nu. Il vous tamise pour vous libérer de votre écorce. Il vous broie jusqu'à la blancheur. Il vous pétrit jusqu'à vous rendre souple. Et alors il vous expose à son feu sacré, afin que vous puissiez devenir le pain sacré du festin sacré de Dieu. Toutes ces choses, l'amour l'accomplira sur vous afin que vous puissiez connaître les secrets de votre cœur, et par cette connaissance devenir une parcelle du cœur de la Vie. Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix de l'amour et le plaisir de l'amour.

Alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter le champ où l'amour vous moissonne, Pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point de tous vos rires, et vous pleurerez, mais point de toutes vos larmes. L'amour ne donne que de lui-même, et ne prend que de lui-même. L'amour ne possède pas, ni ne veut être possédé. Car l'amour suffit à l'amour. Quand vous aimez, vous ne devriez pas dire, "Dieu est dans mon cœur", mais plutôt, "Je suis dans le cœur de Dieu". Et ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve digne, dirige votre cours. L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir. Mais si vous aimez et que vos besoins doivent avoir des désirs, qu'ils soient ainsi : Fondre et couler comme le ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit. Connaître la douleur de trop de tendresse.

Etre blessé par votre propre compréhension de l'amour ; Et en saigner volontiers et dans la joie. Se réveiller à l'aube avec un cœur prêt à s'envoler et rendre grâce pour une nouvelle journée d'amour ; Se reposer au milieu du jour et méditer sur l'extase de l'amour ; Retourner en sa demeure au crépuscule avec gratitude ; Et alors s'endormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre cœur et un chant de louanges sur vos lévres.

Posté par Sincerity77 à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les moulins de mon coeur

MICHEL LEGRAND LES MOULINS DE MON COEUR 1969

Posté par Sincerity77 à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2017

Y croire encore

 CSEicXRUEAAcvoF

Aujourd'hui, j'ai décidé de croire de nouveau que je pourrais être amoureuse et heureuse..

Aujourd'hui, j'ai décidé d'ouvrir mon coeur pour de bon. Aujourd'hui, j'ai décidé de ne plus pleurer pour un homme.

Aujourd'hui j'ai décidé qu'il est temps d'en finir avec mes complexes, mon sentiment d'infériorité.

Aujourd'hui je déclare que j'ai le droit d'être aimée sincérement et que je veux l'être mais surtout que je veux aimer de nouveau, sans peur, sans réticence.

Je déclare qu' Aujourd'hui, est le premier jour du reste de ma vie....

Posté par Sincerity77 à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2017

Seule

Dama_w_czerni

Aujourd'hui je me sens seule vraiment seule, plus que les autres jours peut être...non pas plus j'ai toujours ce sentiment intense de solitude. J'ai très peu d'amis et je ne les vois quasiment jamais. Souvent on m'apelle ou on toque chez moi parce qu'on a besoin de moi....

Mais moi je voudrais juste une fois, une seule fois qu'on pense à moi juste parce qu'on m'aime....

Je crois que je ne suis pas assez bien pour pouvoir enfin retrouver une véritable amie, Je voudrais juste une belle histoire d'amitié à défaut d'une histoire d'amour.

Ha oui parce que l'amour lui il ma fuit depuis très longtemps. Le jour ou mon fils partira faire sa vie, ce qui est dans l'ordre des choses, je vais mourir de solitude.. Je préfère ne pas y penser, cela me fait trop de mal et me terrorise aussi.

Que faut il que je fasse? Que faut il que je sois? pour avoir une véritable amie, une âme jumelle?

Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue....

 

 

Posté par Sincerity77 à 11:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2017

Chagrin...

chagrin-d-amour

Un personne de mon entourage qui tout juste 20 ans, a vécu  un chagrin d'amour, et cela m'a ramené dans mes premières amours et je me suis posé la question, de savoir comment j'avais géré mes peines de cœurs à cette époque. Et Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais vraiment souffert par amour. J'ai aimé, souvent mais je n'ai pas vraiment souffert.

A moins que j'ai occulté cela de ma mémoire, mais j'ai toujours été une personne qui rebondissait assez vite après une rupture...Une seule en réalité ma jeté à terre m'a détruite celle de décembre 2009. Je ne reviendrais pas dessus car la page est tournée mais, au jour d'aujourd'hui, et depuis ce mois de décembre fatidique, il n'y a eu que deux ou trois aventures très courtes, en 7 ans. Je me suis demandé alors pourquoi jeune moi qui était un cœur d'artichaut, je me remettais assez vite et paradoxalement a 45 ce fut un tsunami ravageur.Tout simplement parce que je pensais avoir trouvé celle qu'on appelle l'âme sœur, ou l'âme jumelle. Celui qui des le premier regard vous savez que c'est lui. J'en étais sûre et certaine, je n'avais jamais ressenti cela au paravent et pourtant entre temps je fus mariée 10 ans.

J'ai été heureuse et j'ai eu un magnifique bébé, qui est aujourd'hui le meilleur ado du monde. Mais le divorce fut presque comme un soulagement, et pourtant je pensais avoir rencontré ma moitié à cette époque. Mais ce n'est que quelques mois plus tard que je connu celui qui allait changer à jamais le cours de ma vie, qui allait changer à jamais ma façon d'être, de voir et d'aimer...Mais celui qui allait aussi me détruire et le pire dans tout cela c'est que je l'ai laissé faire...Heureusement aujourd'hui je ne souffre plus de cet amour et la page est tournée...même si au fond de moi j'aurais encore des choses à lui dire, qui ne servirait à rien sauf a déstabiliser peut-être sa nouvelle vie puisqu'il s'est marié depuis.

Et mon but n'est pas de faire cela. Je garde donc sur mon cœur certaines choses et qui sait peut-être un jour. Alors aujourd'hui je suis prête à redonner mon amour, mais cela devient du coup plus compliqué. Pendant ces 7 années j'ai eu deux relations virtuelles extrêmement destructrices, mais surtout insatisfaisantes bien évidemment. Mais depuis quelques temps l'envie de retomber amoureuse et d'avoir quelqu'un dans ma vie, se fait de nouveau sentir et je me surprends à rêver à l'homme qui pourrait me convenir.

Sachant que j'ai 53 ans désormais et que c'est compliqué pour moi. Je suis une personne très complexée par son sur-poids et cela ne m'aide pas à franchir le pas d'une rencontre. Alors je continue de rêvasser et surtout de reprendre l'écriture qui m'a tant manquée. Voilà pourquoi en ce jour je dépose ici ces quelques mots pour satisfaire de nouveau ce besoin que j'avais d'écrire...

Posté par Sincerity77 à 10:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juin 2017

Sensuelle inconnue...Te souviens tu?

Si tu passes par ici au hasard du net, sache que j'aimerai avoir de tes nouvelles...Dans mon ancien blog tu m'avais écris ce message privé je l'ai gardé. Je n'écrirais pas ici sa totalité qui est assez intime et personnelle mais je sais que toi tu te souviendra de chaque mot, enfin j'ose l'esperer... ...Sensuelle inconnue, le trouble qui n'habite n’a d’égal que la célérité avec laquelle vous m’avez répondu….qui je dois l’avouer m’a surpris et ému… J'espére un signe de toi...Even if the flame is no longer there.

Posté par Sincerity77 à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]