En attendant l'amour...

26 février 2018

L'amour de Khalil Gibran

 

 

L’amour de Khalil Gibran.

Quand l'amour vous fait signe, suivez-le. Bien que ses voies soient dures et rudes. Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui. Bien que la lame cachée parmi ses plumes puisse vous blesser. Et quand il vous parle, croyez en lui. Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste vos jardins. Car de même que l'amour vous couronne, il doit vous crucifier.

De même qu'il vous fait croître, il vous élague. De même qu'il s'élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil, ainsi il descendra jusqu'à vos racines et secouera leur emprise à la terre. Comme des gerbes de blé, il vous rassemble en lui. Il vous bat pour vous mettre à nu. Il vous tamise pour vous libérer de votre écorce. Il vous broie jusqu'à la blancheur. Il vous pétrit jusqu'à vous rendre souple. Et alors il vous expose à son feu sacré, afin que vous puissiez devenir le pain sacré du festin sacré de Dieu. Toutes ces choses, l'amour l'accomplira sur vous afin que vous puissiez connaître les secrets de votre cœur, et par cette connaissance devenir une parcelle du cœur de la Vie. Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix de l'amour et le plaisir de l'amour.

Alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter le champ où l'amour vous moissonne, Pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point de tous vos rires, et vous pleurerez, mais point de toutes vos larmes. L'amour ne donne que de lui-même, et ne prend que de lui-même. L'amour ne possède pas, ni ne veut être possédé. Car l'amour suffit à l'amour. Quand vous aimez, vous ne devriez pas dire, "Dieu est dans mon cœur", mais plutôt, "Je suis dans le cœur de Dieu". Et ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve digne, dirige votre cours. L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir. Mais si vous aimez et que vos besoins doivent avoir des désirs, qu'ils soient ainsi : Fondre et couler comme le ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit. Connaître la douleur de trop de tendresse.

Etre blessé par votre propre compréhension de l'amour ; Et en saigner volontiers et dans la joie. Se réveiller à l'aube avec un cœur prêt à s'envoler et rendre grâce pour une nouvelle journée d'amour ; Se reposer au milieu du jour et méditer sur l'extase de l'amour ; Retourner en sa demeure au crépuscule avec gratitude ; Et alors s'endormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre cœur et un chant de louanges sur vos lévres.

Posté par Sincerity77 à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Les moulins de mon coeur

MICHEL LEGRAND plays and sings LES MOULINS DE MON COEUR 1969

Posté par Sincerity77 à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2017

Y croire encore

 

CSEicXRUEAAcvoF

Aujourd'hui, j'ai décidé de croire de nouveau que je pourrais être amoureuse et heureuse..

Aujourd'hui, j'ai décidé d'ouvrir mon coeur pour de bon. Aujourd'hui, j'ai décidé de ne plus pleurer pour un homme.

Aujourd'hui j'ai décidé qu'il est temps d'en finir avec mes complexes, mon sentiment d'infériorité.

Aujourd'hui je déclare que j'ai le droit d'être aimée sincérement et que je veux l'être mais surtout que je veux aimer de nouveau, sans peur, sans réticence.

Je déclare qu' Aujourd'hui, est le premier jour du reste de ma vie....

Posté par Sincerity77 à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2017

chagrin-d-amour

Un personne de mon entourage qui tout juste 20 ans, a vécu  un chagrin d'amour, et cela m'a ramené dans mes premières amours et je me suis posé la question, de savoir comment j'avais géré mes peines de cœurs à cette époque. Et Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais vraiment souffert par amour. J'ai aimé, souvent mais je n'ai pas vraiment souffert.

A moins que j'ai occulté cela de ma mémoire, mais j'ai toujours été une personne qui rebondissait assez vite après une rupture...Une seule en réalité ma jeté à terre m'a détruite celle de décembre 2009. Je ne reviendrais pas dessus car la page est tournée mais, au jour d'aujourd'hui, et depuis ce mois de décembre fatidique, il n'y a eu que deux ou trois aventures très courtes, en 7 ans. Je me suis demandé alors pourquoi jeune moi qui était un cœur d'artichaut, je me remettais assez vite et paradoxalement a 45 ce fut un tsunami ravageur.Tout simplement parce que je pensais avoir trouvé celle qu'on appelle l'âme sœur, ou l'âme jumelle. Celui qui des le premier regard vous savez que c'est lui. J'en étais sûre et certaine, je n'avais jamais ressenti cela au paravent et pourtant entre temps je fus mariée 10 ans.

J'ai été heureuse et j'ai eu un magnifique bébé, qui est aujourd'hui le meilleur ado du monde. Mais le divorce fut presque comme un soulagement, et pourtant je pensais avoir rencontré ma moitié à cette époque. Mais ce n'est que quelques mois plus tard que je connu celui qui allait changer à jamais le cours de ma vie, qui allait changer à jamais ma façon d'être, de voir et d'aimer...Mais celui qui allait aussi me détruire et le pire dans tout cela c'est que je l'ai laissé faire...Heureusement aujourd'hui je ne souffre plus de cet amour et la page est tournée...même si au fond de moi j'aurais encore des choses à lui dire, qui ne servirait à rien sauf a déstabiliser peut-être sa nouvelle vie puisqu'il s'est marié depuis.

Et mon but n'est pas de faire cela. Je garde donc sur mon cœur certaines choses et qui sait peut-être un jour. Alors aujourd'hui je suis prête à redonner mon amour, mais cela devient du coup plus compliqué. Pendant ces 7 années j'ai eu deux relations virtuelles extrêmement destructrices, mais surtout insatisfaisantes bien évidemment. Mais depuis quelques temps l'envie de retomber amoureuse et d'avoir quelqu'un dans ma vie, se fait de nouveau sentir et je me surprends à rêver à l'homme qui pourrait me convenir.

Sachant que j'ai 53 ans désormais et que c'est compliqué pour moi. Je suis une personne très complexée par son sur-poids et cela ne m'aide pas à franchir le pas d'une rencontre. Alors je continue de rêvasser et surtout de reprendre l'écriture qui m'a tant manquée. Voilà pourquoi en ce jour je dépose ici ces quelques mots pour satisfaire de nouveau ce besoin que j'avais d'écrire...

Posté par Sincerity77 à 10:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juin 2017

Sensuelle inconnue...Te souviens tu?

Si tu passes par ici au hasard du net, sache que j'aimerai avoir de tes nouvelles...Dans mon ancien blog tu m'avais écris ce message privé je l'ai gardé. Je n'écrirais pas ici sa totalité qui est assez intime et personnelle mais je sais que toi tu te souviendra de chaque mot, enfin j'ose l'esperer... ...Sensuelle inconnue, le trouble qui n'habite n’a d’égal que la célérité avec laquelle vous m’avez répondu….qui je dois l’avouer m’a surpris et ému… J'espére un signe de toi...Even if the flame is no longer there.

Posté par Sincerity77 à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]